mardi 22 janvier 2013

Pourquoi le reblochon s'appelle-t-il ainsi ?

Pour se consoler du mauvais temps et des basses températures, quoi de mieux qu'une bonne tartiflette au reblochon ? 
Pour comprendre le mot " reblochon ", il faut remonter au Moyen Àge et se transporter dans la vallée de Thônes, en Haute-Savoie, fief du reblochon. À ce moment de l'Histoire, tous les paysans étaient soumis à un impôt, appelé le " droit d'ociège ". Les familles devaient chaque jour verser au seigneur le lait produit par leurs vaches. 
Certains agriculteurs, plus rusés, eurent l'idée de ne pas traire leurs vaches complètement, afin de pouvoir, le soir venu, garder un peu de lait pour eux. En patois savoyard, on disait alors " blocher les vaches ". Le premier bloche était collecté par les soldats du seigneur et envoyé dans son château. À  la nuit tombée, on blochait à nouveau l'animal pour récupérer le lait laissé la première fois dans les mamelles. Ce lait était plus riche et plus crémeux, pour le conserver on en faisait du fromage.... le reblochon !

-